skip to Main Content
Le Webinaire « Tech For Good » Met En Valeur Le Rôle De La Technologie Dans La Promotion De L’inclusion Et De La Durabilité

Le webinaire « Tech for Good » met en valeur le rôle de la technologie dans la promotion de l’inclusion et de la durabilité

En 2015, tous les États membres des Nations Unies ont adopté l’Agenda 2030 du développement durable, dans le but de promouvoir la durabilité et l’inclusion pour les populations et l’environnement. Le 29 juillet 2021, GVG a pris part au webinaire « Tech for Good », un événement visant à mettre en valeur le rôle vital que jouent l’innovation technologique et les données fiables lorsqu’il s’agit de créer un environnement durable et inclusif, en Afrique de l’Est spécifiquement. GVG, en sa qualité de société de regtech mettant à profit l’innovation et la technologie en faveur du développement durable, était l’un des sponsors de l’événement.

Promouvoir un environnement durable et inclusif grâce à la technologie

Les solutions de fintech et de paiement numérique, par exemple, ont à maintes reprises fait preuve de leur potentiel en matière de promotion d’une économie plus inclusive et plus diversifiée sur le point social, en permettant aux utilisateurs d’accéder aux services financiers formels par le biais de leur appareil de télécommunications. Quant aux données, elles fournissent des informations précises et approfondies sur les différents secteurs de l’économie, et soutiennent ainsi efficacement la bonne gouvernance de ces derniers.

Outre GVG, les autres sponsors étaient Visa, le leader mondial en matière de paiements numériques, en tant que sponsor principal ; Bolt, le principal fournisseur de services de transport à la demande en Afrique et en Europe ; et Flourish Venture, une société de capital risque investissant dans les entrepreneurs qui, de par leurs innovations, aident les populations à améliorer leur santé et leur prospérité financières.

L’analyse de données et les PPP au service des ODD

Le Vice-président des ventes et de la stratégie commerciales de GVG, M. Daryl Bhana, a discuté du rôle stratégique que joue la technologie dans la réalisation des ODD, en promouvant une bonne gouvernance grâce à la collecte et à l’analyse efficaces des données. Afin de mettre l’accent sur ce fait, Il a également expliqué comment les partenariats public-privé pour l’analyse de données, comme ceux que GVG conclut avec les gouvernements et les autorités, contribuent à la réalisation des ODD. Pour mettre l’accent sur ce fait, il a cité la Secrétaire général adjoint de l’ONU, qui avait fait référence aux données comme étant la « force vive » de la prise de décisions. Ce point de vue était partagé par Dr Jane Munga, conseillère auprès du secrétaire du Cabinet du ministère kényan des TIC, qui a comparé les données à de « l’or liquide », ainsi que par Efayoumi Carr, directeur de Flourish Venture. En effet, ce dernier a confirmé que le niveau d’innovation nécessaire pour garantir la durabilité ne pouvait être atteint que grâce à la technologie et à l’entrepreneuriat.

M. Bhana a ajouté que, selon un rapport publié en 2019, la réalisation des ODD avait peu progressé depuis 2015, en raison d’un manque de données exploitables. En effet, comme il l’a mentionné par la suite, des données ne sont actuellement disponibles que pour 20% des ODD. Il a ensuite expliqué que la collaboration, sous la forme de partenariats public-privé pour l’analyse de données comme ceux que GVG forme avec les gouvernements et autorités, contribue à atteindre les ODD. Par exemple, notre société a établi un partenariat avec Partenariat international pour les données du développement durable (GPSDD), collaboration que nous avons annoncée en décembre 2020. Le but de cette initiative est de nous permettre de partager notre expertise en analyse du Big Data avec les services statistiques nationaux africains, en vue d’améliorer la disponibilité de données exploitables, et donc de mieux soutenir les projets de développement durable.

Suite aux interventions des experts présents à ce webinaire, nous gardons à l’esprit les trois mots clés suivants, en rapport avec le thème de la technologie au service du bien : technologie, données et entrepreneuriat. Dans ce contexte, ces trois mots viennent soutenir le développement durable. Et par-dessus tout, une conclusion claire se dégage : l’importance que la technologie a gagné en matière de stimulation du développement dans la région d’Afrique de l’Est et au-delà.

Vous souhaitez regardez le webinaire en entier ? Cliquez ici !