skip to Main Content
Progrès Et Défis De La Numérisation En Amérique Latine : La Perspective De Notre Directeur Régional

Progrès et défis de la numérisation en Amérique latine : la perspective de notre Directeur régional

La pénétration mobile et numérique augmente rapidement en Amérique latine. Selon les estimations de la GSMA, le nombre respectif d’abonnés au mobile et d’utilisateurs de l’Internet mobile dans la région atteindra les 500 millions d’ici à 2025. Dans cet article de blog, Sergio Suardiaz, notre Directeur régional, partage avec nous sa perspective très éclairante de la situation.

Durant la pandémie, l’écosystème mobile a enregistré une croissance sans précédent : trafic de données, abonnements au mobile, connexions Internet, ventes de smartphones, etc. Quelles sont les implications, positives aussi bien que négatives, de cette croissance pour la région ?

Il est clair que la pandémie de la Covid a accéléré la numérisation dans la plupart des pays latino-américains. Ceci doit être considéré comme un effet très positif, malgré les conséquences dévastatrices que le virus a eu à l’échelle mondiale. En raison des restrictions imposées par les pays en vue de contrôler la propagation du virus, le fait d’avoir accès à l’Internet à domicile ou par téléphone a pris une importance sans précédent. En effet, un tel accès a permis aux utilisateurs de travailler à domicile, d’apprendre en ligne, de faire des achats et d’obtenir des informations sanitaires tout en respectant la distanciation sociale.

Le fossé numérique demeure large en Amérique latine. Cependant, les personnes ayant une connexion Internet ont pu continuer à mener une vie plus ou moins normale. À cet égard, le secteur des télécoms a joué un rôle crucial dans l’atténuation du déclin du PIB dans les différents pays de la région. Le désavantage, en revanche, a été l’augmentation des cyberattaques, du vol d’identité et de téléphones mobiles, de la fraude et des escroqueries durant cette période. Par exemple, au Costa Rica, le nombre de cyberattaques a augmenté de 131%. Au Panama, de nombreuses agences gouvernementales ont subi des attaques en ligne au cours des quelques derniers mois. Cela indique que ces agences ne sont toujours pas équipées des outils de sécurité nationale et de conformité nécessaires pour résoudre ce type de problème.

En parallèle avec cette croissance, on a assisté à une augmentation de la fraude dans le secteur mobile, que ce soit au niveau du vol physique ou numérique. Comment les gouvernements peuvent-ils protéger leurs citoyens et un secteur clé comme les télécommunications contre ces attaques ?

Premièrement, je pense que les gouvernements à l’échelle mondiale doivent mettre un point d’honneur à éduquer leurs citoyens, en leur expliquant les risques associés à l’utilisation de l’Internet, ainsi que ce qu’ils doivent faire et ne pas faire. Les sociétés privées ont également un rôle à jouer, en formant leur personnel de sorte à éviter des situations qui pourraient nuire à la société, comme le piratage des emails professionnels ou des applications numériques. Ceci est particulièrement important à présent, dans la mesure où les employés travaillent toujours domicile.

De plus, comme cela est mentionné plus haut, la pandémie a montré que, dans la région, le virus a été plus rapide que les gouvernements à certains égards. Cela a mis l’accent sur le manque de préparation et d’outils appropriés des états en ce qui concerne la protection de leurs citoyens et institutions. À partir de dorénavant, une approche proactive doit être mise en œuvre pour prévenir ce type de problème au niveau de la sécurité nationale.

En étudiant les plans numériques et économiques de nombreuses régions en développement du monde pour les quelques prochaines années, nous avons constaté que ces régions considéraient l’expansion de leur économie numérique comme une priorité. Comment se positionne l’Amérique latine à cet égard et quels défis doit-elle relever afin de réaliser cette expansion ?

L’Amérique latine se trouve dans une position de développement intermédiaire en ce qui concerne la numérisation. Elle est en avance sur l’Afrique et au même niveau que l’Asie-Pacifique, mais moins développée que les économies les plus avancées. Les statistiques montrent que la diminution du PIB dans les économies les plus développées a été de 7% en moyenne pendant la pandémie. Cependant, elle a été de 14% en Amérique latine. Cela montre bien l’importance de l’économie numérique et le rôle clé que jouent les gouvernements lorsqu’il s’agit de développer la bande passante, les services dans le nuage et les applications relatives à l’intelligence artificielle.

Sergio Suardiaz

Sergio Suardiaz, Directeur Régional

Vous désirez en savoir plus sur la cybersécurité en Amérique latine ? Cliquez ici.