skip to Main Content
Les Grandes Tendances Tech De 2022 : Prévisions De La Meilleure Entreprise De Technologie De 2021

Les grandes tendances tech de 2022 : prévisions de la meilleure entreprise de technologie de 2021

2021 a été une autre année riche en événements pour le secteur numérique dans son ensemble. Elle s’est en effet caractérisée par une expansion et une innovation accrues malgré les défis engendrés par la pandémie, mais aussi en raison de ces derniers. Chez GVG, en tant qu’experts en technologie, nous sommes enthousiastes à l’idée de découvrir les nouveaux développements que 2022 va apporter au secteur. Donc, l’année ayant tout juste commencé, nous vous présentons notre perspective concernant les tendances à observer au cours des quelques mois à venir…

L’analyse des Big Data. Numérisation accrue de différents secteurs, y compris les télécoms et les services financiers, disponibilité de technologies Big Data innovantes comme celles développées par GVG…ces facteurs nous poussent à anticiper un bond de la demande en analyse de Big Data de la part des gouvernements à des fins de gouvernance. L’exploitation des données de mobilité est une application spécifique de l’analyse des Big Data que la pandémis a mise en avant. Les données de mobilité proviennent de millions de téléphones mobiles en usage dans un pays donné. Elles sont traitées à l’aide d’une architecture hautement sécurisée afin de garantir leur confidentialité et leur sécurité, conformément aux lois sur la confidentialité des données du pays concerné. Comme tout autre type de Big Data, elles fournissent aux gouvernements des renseignements précieux qui viennent soutenir les processus décisionnels.

L’identité numérique. Il est légitime de considérer l’identité numérique comme l’une des pierres angulaires de l’inclusion, que cette dernière soit financière ou sociale. En effet, de plus en plus de services financiers et gouvernementaux sont maintenant disponibles en ligne. Cela signifie que les utilisateurs vont devoir acquérir des identités numériques afin d’accéder à ces services, et ainsi participer activement à la société et à l’économie numériques. Par conséquent, nous nous attendons à une augmentation significative du besoin en identités numériques. Cette augmentation faciliterait la création d’un écosystème sûr, transparent et inclusif, stimulant ainsi la croissance sur le continent par le biais de la technologie numérique.

Harmonisation règlementaire de l’écosystème numérique. Dans le cadre d’un entretien récent avec Digital Business Africa, notre PDG, James Claude, a dit anticiper un besoin croissant en harmonisation règlementaire dans le secteur numérique en 2022. Selon lui, une telle harmonisation est nécessaire afin de réaliser les économies d’échelle qui encourageront l’inclusion numérique et réduiront l’inégalité en Afrique subsaharienne. Il est donc essentiel que les gouvernements, associations et société privées travaillent ensemble pour créer un cadre harmonisant la règlementation dans tous les pays africains, ceci afin de soutenir l’intégration économique du continent.

Mais il n’est pas possible de parler d’harmonisation règlementaire sans également discuter de l’adoption d’outils technologiques en vue de soutenir la règlementation. En effet, pour que cette harmonisation réussisse en Afrique, les gouvernements et les autorités de régulation nécessitent une mise à niveau technologique, sous la forme de solutions TIC permettant la collecte et l’analyse de Big data, comme nous l’avons expliqué dans le premier point.

L’interopérabilité. La pandémie a entraîné une croissance significative de l’utilisation des services de paiement électronique comme l’argent mobile (Mobile Money) et les paiements mobiles. Les gouvernements ont fait la promotion de ces services, mais sans toutefois les utiliser eux-mêmes. Il est donc nécessaire d’unifier cet écosystème fragmenté. Cela peut se faire en mettant en œuvre des solutions d’interopérabilité comme TransFin, la plateforme complète de passerelle de paiement que nous avons lancée l’année dernière.

Au cours des deux dernières années, nous avons pu constater des progrès substantiels en ce qui concerne la mise en place d’une économie numérique. Les tendances que nous identifions ici suggèrent qu’il en sera de même en 2022. L’objectif de GVG pour cette nouvelle année est de continuer à innover et à s’engager en vue de soutenir ce mouvement vers l’avant.

Voulez-vous lire le dernier billet de blog de 2021: Le secteur africain des TIC répond-il aux attentes en matière de reprise ? Cliquez ici!