skip to Main Content
Augmentation De La Consommation De Données Mobiles : Faits Et Chiffres

Augmentation de la consommation de données mobiles : faits et chiffres

Votre consommation de données mobiles a-t-elle augmenté au cours des 18 derniers mois ? Vous n’êtes pas seul dans ce cas. En fait, le monde entier est dans la même situation. En effet, en 2020, la consommation mondiale de données mobiles était de 9 GB par mois. Selon les estimations, elle va augmenter de 25% d’ici à 2026, pour atteindre 35 GB par mois.

Les smartphones et la pandémie : moteurs de la croissance

Deux facteurs sont responsables de cette expansion : premièrement, la pénétration toujours croissante des smartphones. Deuxièmement – et cela n’est pas surprenant –, le mode de vie qu’a créé la pandémie, qui se caractérise par un recours accru à l’Internet. Ainsi, aujourd’hui, les prévisions indiquent que le nombre global d’abonnements au smartphone, qui dépasse déjà les six milliards, augmentera de plusieurs centaines de millions au cours des quelques prochaines années. Il serait donc juste de dire que les smartphones sont l’épicentre de cette évolution. Cela, en conjonction avec le fait que les personnes passent maintenant beaucoup plus de temps en ligne qu’auparavant, a entraîné une explosion de la consommation de données mobiles.

Exigences en matière de vitesse et de supervision

Par conséquent, les opérateurs de télécoms du monde entier ont mis leur infrastructure réseau à niveau, afin de satisfaire la nouvelle demande de bande passante. Cependant, il reste des défis à relever, surtout dans les pays émergents, la vitesse de connexion étant en tête de liste. L’adoption généralisée de la 5G dans ces pays aiderait à résoudre le problème lié à la vitesse. Mais le déploiement de cette technologie de nouvelle génération en est encore à stade peu avancé en Afrique, par exemple. En effet, moins d’1% des connexions mobiles dans la région subsaharienne utilisent actuellement la 5G. En Amérique latine également, le nombre de connexions 4G dépasse toujours de loin celui de connexions 5G, bien qu’un gain de productivité en matière de 5G soit constaté dans la région depuis la fin 2020. Des chercheurs étudient actuellement le développement de la 6G. Cependant, il est probablement préférable pour les pays émergents de se concentrer sur l’adoption de la 5G avant de considérer le passage à la prochaine génération de réseau mobile.

Cette croissance exponentielle du trafic de données mobiles a créé un besoin impérieux en supervision des données. En effet, l’écosystème des données mobiles est un moteur puissant de développement socio-économique à l’échelle mondiale, particulièrement en Afrique et en Amérique latine. On s’attend d’ailleurs à ce que le trafic de données mobiles augmente de 26 à 31% respectivement dans ces régions. Une supervision efficace permettra ainsi de garantir la transparence et la sécurité de cet écosystème.

Vous voulez découvrir notre outil Visio Data ? Cliquez ici.